En savoir plus !
Carabine De Lisle Mark I

Merci à S.B. pour ces photos

Carabine De Lisle Mark I

Carabine De Lisle Mark I

Carabine De Lisle Mark I

Caractéristiques:

Calibre: 11,43 mm.
Munition: .45 A.C.P..
Longueur totale: 0,872 m.
Longueur du canon: 0,184 m.
Poids: 3,500 kg.
Capacité: 7 coups.
Pays: Grande Bretagne.

Généralités:
William Gosfray De Lisle est un ingénieur aéronautique, il réalise un modérateur de son monté sur une carabine .22 Long Rifle dans le but de braconner. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, il réalise une autre carabine de même calibre avec un silencieux intégré et une lunette de visée. La réalisation de cette arme parvient aux oreilles du major Campbelle des Opérations Combinées. Celui-ci demande alors à De Lisle de réaliser une arme silencieuse pouvant tirer des cartouches de 9 x 19. Les premiers essais se révèlent décevant mais De Lisle propose alors d'utiliser la cartouche de 45 A.C.P. dont le projectile subsonique est compatible avec l'usage d'un modérateur de son. Un prototype est assemblé par Bapty & Co et le résultat des essais est concluant, ce qui incite De Lisle à faire breveter son invention. On décide alors de réaliser une petite série de carabine De Lisle qui sont montées par l'usine Ford Motor Company à Dagenham. Ford construit dix-sept carabines en 1943 qui sont utilisées avec d'autres armes munies de silencieux pour des opérations sur les côtes de France. Par la suite, 500 armes de ce modèle seront commandées.

Description:
La carabine De Lisle utilise des mécanismes de fusil Lee-Enfield réformés sur lesquels on installe un canon de pistolet mitrailleur Thompson. Ce canon est entouré d'un cylindre qui renferme les éléments atténuant la détonation. Le modérateur de son est composé d'un tube en aluminium (il était en acier sur les prototypes) dans lequel se trouvent le canon et des chicanes constituées par des rondelles en aluminium agencées en hélicoïde et montées sur deux tiges filetées munies d'entretoises tubulaires. Le prototype comprenait des perforations sur le canon mais celles-ci ont disparu par la suite car elles n'étaient pas indispensables. La culasse mobile est modifiée.

L'alimentation s'effectue au moyen d'un chargeur de Colt M 1911 modifié placé dans un couloir d'alimentation qui prend place devant le pontet à la place du chargeur du fusil.

Les organes de visée sont constitués d'un guidon à lame protégé par des oreilles et d'une hausse sur rampe réglable de 50 à 200 yards. La hausse d'origine, fera place à une équerre basculante à deux crans de mire (100 et 200 yards); l'ensemble est protégé par des oreilles, cette hausse est celle du P.M. Lanchester Mark I*. Des organes de visée luminescents ont aussi été réalisés par Holland & Holland.



Constructeur:
Sterling Armement Company, Dagenham. La fabrication est finalement limitée à 167 carabines avant la résiliation de la commande le 20 décembre 1945.