En savoir plus !
Frommer P 37 (ü)

Frommer P 37 (ü)

Frommer P 37 (ü)
Merci à S.B. pour ces photos.
Caractéristiques:

Calibre: 7,65 mm.
Munition: 7,65 mm Browning.
Longueur totale: 175 mm.
Longueur du canon: 100 mm.
Poids à vide: 750 g.
Capacité: 7 cartouches.
Pays: Allemagne.

Généralités:
En 1939, l'armée de l'air allemande était équipée du P 08 fabriqué par Krieghoff à Suhl, dont Goering était actionnaire, ou par Mauser à Oberndorf. Toutefois, l'expérience de la guerre ayant démontré qu'un pistolet plus petit serait souhaitable pour armer le personnel naviguant, la Luftwaffe décida, en 1941, de doter celui-ci de 7,65 mm.

Pour ce faire, elle passa commande au Waffenamt, l'organisme militaire qui traitait la majorité de ses approvisionnements en armement, de 50 000 pistolets hongrois 37 M chambrés en 7,65 mm et pourvus d'une sûreté facultative à la gâchette en complément à la sûreté automatique de poignée.

Description:
Il s'agit d'un pistolet semi-automatique, système Browning, à chien externe et à culasse non calée. L'arrêtoir de culasse et la sûreté manuelle sont directement inspirés de ceux du Colt 1911. Le chargeur, contenant 7 cartouches, est maintenu en place par un verrou placé à la base et à l'arrière de la poignée.

Les éléments les plus identifiables de ce pistolet sont le bec du chargeur très prononcé, servant à prolonger la poignée et ses plaquettes en bois, striées verticalement.

Les fabrications de 1941 sont protégées par un bronzage noir brillant. La finition des armes de 1943 possède un aspect légèrement plus mat, dû à un moindre degré de polissage des surfaces externes.

Production et marquages:
Le contrat de 1941 reçu par Femaru/Budapest émana de la Luftwaffe, qui passa commande de 50 000 pistolets. Les armes provenant de ce contrat portent le code jvh, dévolu par les services de l'armement allemands à l'usine Femaru de Budapest, les deux derniers chiffres du millésime de fabrication: 41. Toutes les glissières de cette variante, laisse la place en cours de production (en principe après le numéro 1 000) à un nouveau marquage: WaA 58, surmonté d'un aigle. Sur certaines armes de cette série, l'abréviation Cal. est remplacé par sa version germanique de Kal. Le marquage de glissière devient alors:

Pistole M. 37 Kal. 7,65 mm

Entre les numéros 6500 et 7900, le marquage de glissière, définitivement simplifié, devient:

P. Mod. 37. Kal. 7,65

Ce marquage est donc celui que l'on rencontre le plus souvent sur les P.37 (ü) du contrat de 1941.

Un nouveau contrat pour la fabrication de 60 000 pistolets fut passé en 1943, pour le compte non plus seulement de la Luftwaffe, mais aussi probablement d'autres unités de l'armée allemande. La reddition de la Hongrie en 1944, suivie de l'arrivée de l'armée soviétique interrompirent la fabrication du P37 (ü). De ce fait, seulement la moitié (environ) du nombre des pistolets commandés fut fabriquée.

Ces armes, numérotées de 50 000 à 80 000 (environ) portent du côté gauche de la glissière:

- la mention:
jvh 43 (sur deux lignes),

- même marquage de manufacture que celle de la dernière version du contrat de 1941:
P. Mod. 37. Kal. 7,65 et dessous Q.,

- un nouveau poinçon de contrôle:
WaA 173.

Constructeur:
Metall Waffen und Maschinenfabriken AG, Budapest, Hongrie.

Origine des photos S.B.