M 79

M 79
Photos: origine Internet.

Caractéristiques:

Calibre: 40 mm.
Longueur totale: 0,758 m.
Longueur du canon: 0,356 m.
Poids: 3,050 kg.
Poids avec crosse: 1 530 g.
Vitesse initiale: 76 m/s.
Pays: U.S.A.

Description:
Il s'agit d'une arme à un coup, à canon basculant se chargeant par la culasse.

La monture est en deux pièces, elle comprend un fût parallélépipédique maintenu à l'arrière par emboîtement et à l'avant par une vis à métaux venant se loger dans un trou taraudé solidaire du collier fixant la hausse.

Le canon est en alliage léger avec une finition anodisée gris-verdâtre.

A sa partie postérieure, on remarque au-dessus un logement contenant l'extracteur et son ressort ainsi que la came d'armement du marteau. A la partie supérieure, le tenon de verrouillage en acier est monté au moyen de goupilles sur deux flasques solidaires du canon.

La bascule est usinée à partir d'une pièce en acier, elle est phosphatée gris foncé mat. Elle à la forme d'une équerre, la table évidée supporte à l'avant l'axe de bascule du canon. La tranche est percée d'un trou recevant un écrou sans tête que traverse un percuteur rebondissant.

La crosse à poignée demi-pistolet à une forme assez curieuse. Le talon est surélevé et la pente est inversée, ce qui place la plaque de couche exactement dans l'axe du canon et facilite la visée. La plaque de couche en caoutchouc sert de sabot anti-recul.

La crosse en bois d'origine, trop fragile est par la suite remplacée par une crosse en matière synthétique teintée en marron dans la masse et souvent peinte en kaki.

Les organes de visée sont constitués d'un guidon protégé par des oreilles, fixé à l'avant du canon par un assemblage à queue d'aronde et d'une hausse à curseur sur planchette pliante. Lorsque la planchette est repliée, un cran de mire fixe permet le tir direct à moins de 100 mètres. Planchette dépliée, le curseur peut être déplacé au moyen d'une vis verticale actionnée par une molette. Les graduations de la planchette, étalonnées de 25 en 25 m, sont établies pour le tir de 75 à 375 mètres. La branche droite de la planchette est trapézoïdale, ceci permet au curseur de se déplacer légèrement vers la gauche aux distances élevées afin de compenser la dérive du projectile. La planchette de hausse est articulée sur un collier fixé au canon, au niveau de la charnière, un réglage en dérivation permet de compenser les effets du vent.