En savoir plus ! En savoir plus !
Simonov SKS 46

Simonov SKS 46

Caractéristiques:

Calibre: 7,62 mm.
Munition: 7,62 x 39.
Longueur totale: 1,020 m.
Longueur avec baïonnette: 1,245 m.
Longueur du canon: 0,520 m.
Poids : 3,850 kg.
Capacité du chargeur: 10 cartouches.
Pays: U.R.S.S.

Généralités:
SKS 46 = Samozariadnyia Karabine Simonova Obrazets 1946 goda (carabine semi-automatique Simonov Modèle de l'année 1946).

L'introduction d'une cartouche intermédiaire par les allemands (7,92 mm Kurz) devait inciter les Russes à réaliser une munition dont la puissance se situe entre celles des P.M. et du fusil. Le choix du calibre ne se posant pas, ce fut fait assez rapidement et donna la 7,62 mm M 43. La première arme de série qui l'utilisa est une carabine mise au point par Sergei Gavrilovich Simonov. Ce technicien avait travaillé avec Fedorov et on lui devait déjà le fusil antichar PTRS 41 dont on retrouve la conception avec la carabine SKS.

Description:
La monture d'une seule pièce avec crosse poignée demi-pistolet est à fût court. Un garde-main recouvre le canon et le cylindre à gaz sur toute la longueur du fût.

La carcasse est munie d'un couvre-culasse et renferme la culasse et la pièce de manœuvre. Comme la plupart des armes soviétiques, la fenêtre d'éjection est une large ouverture sur le dessus.

Le levier d'armement est à droite et le cylindre à gaz au-dessus du canon.

Une baguette de nettoyage et une baïonnette sont portées en permanence au-dessous du canon.

La monture peut être en bois massif ou en contre-plaqué. Les pièces métalliques sont en acier usiné, sauf le magasin et les garnitures qui sont en tôle emboutie.

Tous les éléments métalliques sont bronzés, à l'exception du piston, de l'ensemble mobile et de la lame de la baïonnette qui sont chromés satinés mat.

Le levier de sûreté est placé derrière la détente, relevé, il interdit le tir.

Les organes de visée sont constitués d'un guidon à tunnel et d'une hausse tangentielle à curseur (100 - 1 000 m).

Le magasin est fixe, il fait légèrement sailli sous le pontet. On l'alimente au moyen d'une lame-chargeur non introduite, le guide-clips se trouve à l'avant de la pièce de manœuvre.

L'arme fonctionne par emprunt des gaz. Le verrouillage s'effectue par abaissement de la partie arrière de la culasse mobile. Le SKS 46 dispose d'un arrêtoir de culasse en fin de magasin.

Un nécessaire de nettoyage est logé dans un tube contenu dans la crosse et accessible au moyen d'un volet de la plaque de couche.

Constructeurs:
Les arsenaux soviétiques.
Les arsenaux chinois (carabine type 56).
Les arsenaux nord-coréens (carabine Type 53).
Les arsenaux est-allemands (Kars).
Zaydiyya Crvena Zastava, Kragujevak en Yougoslavie (carabine M 59).