Spirlet

Spirlet

Spirlet

Caractéristiques:

Calibre: 9 et 12 mm.
Longueur totale: 260 mm et 270 mm.
Longueur du canon: 110 mm et 145 mm.
Poids à vide: 1 000 g et 1 200 g.
Capacité: 6 coups
Pays: Belgique.

Description:
L'arme est à double action, la carcasse se divise en deux parties, elles sont reliées entre elles par la charnière supérieure dans laquelle est taillé le cran de mire.

Sur les premiers modèles, une bande de renfort se trouve tout le long du canon jusqu'à la bouche, cette bande est surmontée d'un guidon à grain d'orge.

Le bouton de l'extracteur est surdimensionné, il se rencontre le plus souvent avec une arme à crosse carrée.

Par la suite, les armes ne possède plus le renfort supérieur, le canon est à sept pans, il est solidaire de la partie haute de la carcasse. Le guidon à lame est en demi-lune.

La crosse en forme de poire est caractéristique des Spirlet de second type. Les plaquettes sont la plupart du temps en noyer lisse, elles sont retenues par une longue vis traversière prise entre deux rosettes métalliques. Un anneau de calotte est fixé sous la crosse.

L'ouverture de l'arme et l'extraction des étuis sont dissocier, l'arme est articulée au sommet de la carcasse et est verrouillée en avant de la console.

Placé devant le pontet, le verrou est solidaire de la partie antérieure de la console, il s'engage dans une fente taillée dans la carcasse.

Le Spirlet est dépourvu de portière de chargement, pour le charger, il faut l'ouvrir en pressant sur le bouton quadrillé qui libère le verrou de son point d'ancrage. L'ensemble bascule alors vers le haut et permet d'approvisionner le barillet.

Le déchargement s'effectue de façon identique, une fois l'arme brisée, il faut appuyer sur le bouton de l'extracteur qui est placé en avant de la console pour faire jaillir l'étoile de l'extracteur qui entraîne les étuis par le culot.

Marquages:
Le numéro de série est frappé sur la gauche de la console, il est encadré de: AI SPIRLET &Cie et de ACIER FONDU

A gauche, on trouve sur le bâti un lion couronné, placé au-dessus de la branche antérieure du pontet.