En savoir plus ! En savoir plus !
Springfield Mle 1903

Springfield Mle 1903

Springfield Mle 1903

Caractéristiques:

Calibre: 7,62 mm.
Munition: 30-06.
Longueur totale: 1,097 m.
Longueur du canon: 0,610 m.
Poids vide: 3,900 kg.
Capacité du magasin: 5 cartouches.
Pays: U.S.A.

Généralités:
En 1898, lors de la guerre hispano-américaine, les troupes des Etats Unis s'aperçoivent que leurs adversaires étaient équipés d'une arme très récente; le Mauser espagnol modèle 1893 en calibre 7 mm, arme qui surclassait le Krag.

Les américains choisirent aussitôt d'abandonner l'arme qu'ils avaient adoptée seulement six ans auparavant pour se tourner vers une arme donnant des résultats au moins égaux à ceux offerts par le Mauser espagnol modèle 1893.

En 1900, un premier prototype fut essayé, c'était une arme longue d'infanterie à verrou Mauser et magasin Mannlicher avec un système d'arrêt de magasin, pouvant contenir cinq cartouches à bourrelet. Le magasin en tôle faisant saillie sous le fût, en avant du pontet, fut critiqué par la commission d'examen, de même que l'utilisation de cartouches à bourrelet susceptibles d'entraîner des enrayages.

Il fut en conséquence décidé d'abandonner ne modèle expérimental et de mettre aux essais une arme similaire au Mauser 1893 et acceptant des cartouches à gorge. Ce second modèle, présenté en 1901, correspondait à l'arme souhaitée. Il était muni d'une longue baïonnette-aiguille rentrant dans le fût et terminée par une pointe tranchante. La vitesse obtenue avec la nouvelle cartouche à gorge était de 700 m/s contre 610 m/s pour la cartouche précédente. Le calibre .30 était conservé. L'arme convenait parfaitement mais la commission d'examen décida de la raffiner en allongeant le garde-main jusqu'à l'embouchoir et de réduire la longueur de la baïonnette-aiguille jugée trop fragile. Une modification plus importante fut décidée, afin d'avoir une arme unique pour l'infanterie et la cavalerie. Donc d'adopter un fusil plus court en réduisant le canon de 6 pouces de façon à le ramener à une longueur de 24 pouces (609 mm).

L'arme définitive fut adoptée en 1903 sous le nom de U.S. Rifle model 1903, plus connu sous le nom de Springfield 1903.

Description:
La monture est en deux pièces, la crosse et le garde-main sont taillés dans du noyer américain. La crosse anglaise d'une ligne très pure est reliée au garde-main par une grenadière et un embouchoir à deux bandes. Les deux pièces de bois qui constituent le fût recouvrent le canon sur presque la totalité de sa longueur. Entre la hausse et la grenadière, une excroissance du garde-main confère au Springfield 1903 une allure caractéristique.

Le magasin est logé dans la monture, en avant du pontet. Il peut recevoir cinq cartouches disposées en quinconce et introduites par lame-chargeur. Par soucis d'économie de munition, on peut l'approvionner au coup par coup en gardant le magasin en réserve. Pour cela, il faut abaisser le petit levier placé à gauche du boîtier de culasse, marqué ON/OFF. Rabattu en position OFF, le fusil tire en coup par coup, relevé en position ON, il tire à répétition.

La culasse mobile, empruntée au Mauser, est équipée d'un percuteur solidaire du chien. La pièce maîtresse se verrouille dans le boîtier par trois tenons, deux placés en tête de culasse et un dernier prenant appui en arrière de l'extracteur, sur la droite du boîtier de culasse. Par ailleurs, l'extracteur est solidaire d'une bague plate qui enserre la culasse mobile. Quand au levier d'armement, il est coudé et terminé par une boule pleine. L'angle qu'il décrit par rapport au canon sera légèrement déplacé vers l'arrière au fil des fabrications.

La sécurité à drapeau du Mauser, conservée sur le Springfield, agit sur le percuteur. Matérialisé par les inscriptions READY/SAFE, elle est à la sûreté quand elle est tournée vers la droite, elle laisse apparaître la mention SAFE. En position READY, à gauche, l'arme est prête au tir.

Les organes de visée sont composés d'un guidon à lame, monté sur embase et d'une hausse qui permet une grande diversité de réglages.



Planchette rabattue, elle permet le tir jusqu'à 547 yards, relevée elle offre le choix entre 3 crans de mire et un oeilleton. Au sommet jusqu'à 2 850 yards, et les crans en dessous pour les distances de 100 à 2 700 yards. Un réglage latéral par vis micro métrique vient compléter la précision du tir. Cette hausse a été utilisée sans modifications jusqu'en 1942.

Au début de sa fabrication, le Springfield 1903 reçoit une baïonnette-baguette logé dans le fût, empruntée aux derniers modèles Trapdoor. En 1903, c'est même baïonnette légèrement raccourcie qui équipe l'arme adoptée par l'US Army. En 1905, la baïonnette-aiguille disparaît pour être remplacée par un couteau-baïonnette, plus rationnel pour une arme moderne.

Fabrication:
Springfield fabriquera 1 388 000 fusils de 1903 à 1939, Rock Island 316 779.

Modifications:
Le modèle 1903-A1 n'est qu'un modèle 1903 auquel on a changé la crosse. Cette dernière, plus massive d'aspect, est à poignée pistolet. D'autres part, la queue de détente, lisse sur le modèle 1903 à été striée, de même que la plaque de couche; et le levier d'armement, très légèrement coudé vers l'arrière, reprend la courbure des leviers systématiquement entreprise sur tous les fusils Springfield après 1918.

En 1924 un ultime perfectionnent fut apporté avec l'adoption de la cartouche dite M-1, cartouche que ne différait de la précédente que par l'utilisation d'une balle plus lourde (11,1 g) culot rétreint.

En 1928 une crosse à poignée pistolet fait son apparition mais elle ne semble pas être très répandu (Springfield 1903 A1).

Marquage:
Sur le tonnerre on trouve: