En savoir plus !
Sterling

Version L 2 A 3.
Sterling L 2 A 3

Caractéristiques:


L 2 A 3
L 34 A 1
Calibre:
9 mm Para.
9 mm Para.
Munition:
9 mm Para.
9 mm Para.
Longueur totale crosse dépliée:
0,690 m.
0,856 m.
Longueur totale crosse pliée:
0,482 m.
0,644 m.
Longueur avec baïonnette:
0,892 m.
--
Longueur du canon:
0,198 m.
0,198 m.
Longueur de la ligne de mire:
0,410 m.
0,502 m.
Poids sans chargeur:
2,730 kg.
3,540 kg.
Poids avec chargeur garni:
3,730 kg.
4,250 kg.
Capacité
34.
34.
Cadence de tir:
550 c/m.
600 c/m.


Pays: Grande-Bretagne.

L 2 A 1:
A la suite des essais menés, le Patchett fut construit en petite série à partir de 1952. Déclaré réglementaire en août 153, il pris le nom de L 2 A 1. Sa dénomination auprès du constructeur est Sterling Submachine Gun Mark 2. Le Mark I étant attribué au Patchett. Le L 2 A 1 est une synthèse du
Lanchester et de la Sten.

L 2 A 2:

Origine des photos ci-dessous: www.lehussard.fr

Sterling L 2 A 2

Sterling L 2 A 2

Sterling L 2 A2

En 1955, quelques améliorations sont apportées:

L'arme est démontable sans outil.
Modification de la hausse, elle est plus large, l'oeilleton pour le tir à 100 mètres est agrandi.
Renforcement du bras supérieur de la crosse.
Simplification de l'assemblage du levier d'armement.
Culasse mobile avec percuteur intégré.

Sa dénomination chez le constructeur est Sterling SMG 9 mm Mark 3.

L 2 A 3:
Ce modèle présente quelques différences avec le L 2 A 2.

Le bras supérieur de crosse est à nouveau renforcé.
Le levier qui assurait le basculement de la hausse à équerre est supprimé.
Les oreilles de protection du guidon sont différentes.
Le profil de la chambre est aux normes OTAN.
Le pontet est amovible pour le tir avec des gants.

Sa dénomination chez le constructeur est Sterling SMG 9 mm Mark 4.

Description du modèle définitif:
Le modèle définitif fut produit par la Sterling Engineering Company à partir de 1956.

La carcasse tubulaire est réalisée en tôle emboutie, les perforations sur les 2/5ème de sa longueur font office de refroidisseur.

la carcasse est obturée à chaque extrémités par un bouchon, à l'arrière il s'agit d'un capuchon portant l'anneau de bretelle. A l'avant, une rondelle d'acier usiné est soudée et assure le maintient du canon, un épaulement décentré reçoit la bague de la baïonnette.

Le levier d'armement est placé sur la droite, une équerre en tôle emboutie est soudée sur la carcasse juste avant la fenêtre d'éjection.

Le canon est entièrement contenu dans la carcasse, la culasse mobile est cylindrique, à l'arrière elle est évidée pour recevoir l'amortisseur. A l'avant on trouve la cuvette de tir et le percuteur fixe ainsi que l'extracteur Le ressort récupérateur est formé d'un boudin hélicoïdal en corde à piano. A l'intérieur de la culasse, un autre ressort plus petit sert d'amortisseur.

Le mécanisme de détente est formé d'un boîtier en tôle emboutie, qui renferme la détente, la gâchette et son étrier, le mentonnet ainsi que leurs axes ressorts et poussoirs.

Le levier de sûreté assure également la fonction de sélecteur, il est placé sur le côté gauche du boîtier. Placé sur A il permet le tir en rafale, R le tir en coup par coup et S la sûreté.

La crosse est triangulaire et articulée, elle se rabat au-dessous de l'arme.

Les organes de visée sont constitués d'une hausse à équerre basculante portant deux oeilletons (100 et 200 yards). Elle comporte deux oreilles en demi-lune. Le guidon à lame, est réglable en hauteur et direction, il est protégé par deux oreilles formées d'une tôle pliée en épingle à cheveu.

L'arme reçoit le chargeur de 32 coups de la Sten ou celui de 50 coups du Lanchester.

L 34 A 1:

Sterling L 34 A 1


En 1964, G.W. Patchett entreprit la mise au point d'un modèle équipé d'un silencieux pouvant tirer en rafale ou en coup par coup.

Le L 34 A 1 utilise de très nombreux éléments du L 2 A 3. Un manchon cylindrique de fort diamètre entoure et prolonge le refroidisseur.

Ce manchon renferme le canon qui est perforé de 72 petits trous servant à l'échappement d'une partie des gaz. Un tube perforé entoure aussi le canon.

L'ensemble est cerclé d'un rouleau de toile métallique. L'espace laissé libre entre le refroidisseur et le manchon est utilisé comme chambre de détente.

La seconde partie du manchon est garnie de chicanes réalisées par une suite de rondelles hélicoïdales. L'extrémité du manchon est vide et fait office de deuxième chambre de détente.

Les organes de visée sont identiques au L 2 A 3 mais la hausse est limitée à 100 yards.

Marquages:
Sur le dessus du couloir d'alimentation on trouve (Ici pour le L 2 A 2).