Webley-Mars

Webley-Mars


Caractéristiques:

Calibre: 38".
Longueur totale: 311 mm.
Longueur du canon: 241 mm.
Poids: 1 360 g.
Capacité: 7 coups.
Pays: Grande-Bretagne.

Généralités
L'inventeur de ce pistolet fut Hugh Gabbet-Fairfax, qui avait pris une série de brevets relatifs à des pistolets automatiques au cours de la période allant de 1895 à 1900. En 1898, il soumit un projet ç la célèbre firme Webley and Scott de Birmingham, qui était à cette époque à la recherche d'un modèle valable de pistolet-automatique. La firme refusa de mettre son nom sur cette arme, mais accepta de le fabriquer pour le compte de l'inventeur, vraisemblablement sur la base d'une commission. L'armée britannique la testa en 1901-1903, mais ne l'adopta pas. Cette décision défavorable paraît avoir été dû, d'une part, au recul, qui était très fort, et d'autre part, à une tendance, soit à ne pas éjecter les douilles, soit à les envoyer dans la figure du tireur. Fairfax avait prétendu en 1902 que la faute incombait aux munitions défectueuses et bien qu'il se soit engagé à la rectifier, l'ensemble du projet dut être abandonné.

Gabbet-Fairfax, qui s'était fortement endetté pour développer le Mars, fit faillite ; une nouvelle compagnie fut alors fondée, mais elle ne rencontra pas plus de succès et n'eut qu'une existence éphémère (1904-1907).

Le Webley-Mars est une arme énorme, conçue pour une puissante munition en forme bouteille. Bien qu'il soit de fabrication extrêmement soignée, il apparait mécaniquement compliqué, car la munition exige un robuste système de verrouillage de la culasse mobile au canon au moment du tir. Ce système le réalise en faisant pivoter la culasse mobile de façon à ce que quatre épaulements de sa surface extérieure s'engagent dans des logements ad hoc derrière la chambre. Au départ du coup, le canon et la culasse mobile reculent initialement ensemble, jusqu'à ce que derrière pivote sur elle-même et se libère. Ce pistolet a été réalisé en deux calibres : 045 " (11,4 mm) et .38 " (9,6 mm).