Winchester 1876

Winchester 1876

Winchester 1876
Photos: Origine Internet.

Caractéristiques:

Munition: 40-60 WCF, .45-60 WCF, .45-75 WCF, 50-95 Express.
Pays: U.S.A.

Généralités:
Le
Mle 1873 convenait bien au marché civile, mais le calibre de 44/40, ne convenait pas aux membres de l'Etat Majors, il fallait à tous pris utiliser une munition se rapprochant de la cartouche réglementaire de .45-70 Gouvernment chargée à 4,5 grammes de poudre noire et redoutable jusqu'à 600 mètres.

Oliver Winchester se met au travail et entreprend de renforcer le mécanisme du Mle 1873 afin qu'elle puisse tirer la 45-75 à percussion centrale.

Au cours de l'été 1876, le prototype du nouveau modèle est présenté aux militaires ainsi qu'à l'administration du public à l'occasion de la Foire Internationale de Philadelphie, mais ce n'est que le 8 janvier 1877 que le premier exemplaire de série quitte l'usine.

Dès la mise en route de la production, la société Winchester s'est attachée à proposer son modèle en différents versions qui au départ restent toutes chambrées en 45-75.

Les carabines représentaient la majorité des fabrications, elles sont équipées d'un canon de 28 inch-pouce inches (71 cm), rond octogonal ou semi-octogonal. Seuls quelques exemplaires rarissimes possèdent un canon un peu plus long.

Une version nommée "Special Sporting Rifle" dotée d'une crosse quadrillée à poignée pistolet, avec suivant option le montage d'instruments de visée particuliers, sera proposée au public moyennant un supplément de prix relativement important.

D'un poids relativement supérieur à quatre kilos, les deux armes ci-dessus possèdent un magasin tubulaire de 12 cartouches.

Un fusil d'infanterie au canon long de 81 cm capable de recevoir 13 cartouches dans son magasin fera une rapide apparition. Il avait été prévu l'adjonction sur cette arme d'une baïonnette à douille ou d'un sabre-baïonnette suivant le choix de l'acheteur.

Enfin un mousqueton doter d'un canon de 56 cm (d'une capacité de 9 cartouches), pouvant recevoir éventuellement une baïonnette à douille clôturera la liste des armes Winchester du modèle 1876.

Sur les fusils d'infanterie, ainsi que sur les mousquetons, les fûts étaient délibérément allongés dans le but de protéger le magasin tubulaire, 1 pièce extrêmement sensible aux chocs.

Les mousquetons seuls, côtoieront la célébrité aux mains des membres de la Police Montée canadienne qui commandera entre mai 1882 et août 1885, un total de 996 exemplaires.

En dépit d'une certaine fragilité relevée au niveau de la poignée de crosse, ces mousquetons resteront en service pendant près de quarante ans et finiront par être remplacés par des Lee-Metford et Ross à la veille du premier conflit mondial.

Malgré une bonne publicité, l'écoulement du Mle 1876 a du mal à prendre un bon rythme de croisière, et la courbe des ventes qui progressait lentement de 1877 à 1883, pour atteindre le chiffre record de 12 255 en 1884 fléchit brusquement à partir de cette date pour amorcer une descente vertigineuse:

- 4 047 exemplaires en 1885,
- 1 628 en 1886,
- 2 022 en 1887,
- 1 118 en 1888,

- aucune fabrication entre 1889 et 1891,
- 21 en 1892,
- 108 en 1893,
- 7 en 1894,
- aucune en 1895,
- 23 en 1896,
- 166 en 1897,
en 1898, année de l'abandon du modèle un seul exemplaire sort de l'usine qui au total aura produit 63 871 unités de ce type d'arme.

Peu avant 1880, Oliver Winchester chercha à orientée son arme vers un public composé de chasseur, il proposa celle-ci dans deux nouveaux calibres, les 45-60 et 50-95. Plus tard, son successeur W. Converse poursuivra cette voie en créant le 40-60, promis lui aussi à une absence de succès.

L'apparition de la Winchester Mle 1886 dotée du robuste mécanisme Browning capable de résister aux cartouches à poudre vive les plus puissantes sonna la fin du modèle 1876.

Description:
Il s'agit de la version alourdie du Mle 1873.

la monture est en deux parties, fût et crosse, ceux-ci sont en noyer américain.

Les garnitures se composent d'une capucine en acier montée sur le fût, d'une plaque de couche aménagée pour permettre d'introduire à l'intérieur de la crosse un nécessaire de nettoyage en trois parties.

Le mécanisme à répétition est identique au Mle 1873 mais il est renforcé. La boîte de culasse mesure 20 cm.

Variantes:
Le Mle 76 existe avec:

- un canon de 0,508 mm (carabine),
- un canon de 0,813 mm (mousquet).