En savoir plus !
Bergmann MP 28/ II

Bergmann MP 28/ II

Caractéristiques:

Calibre: 9 mm.
Munition: 9 x 19
Longueur totale: 0,812 m.
Longueur avec baïonnette: 1,180 m.
Longueur du canon: 0,200 m.
Poids sans chargeur: 4,000 kg.
Poids avec chargeur garni: 4,700 kg.
Capacité: 20, 25, 32, 50 cartouches.
Cadence de tir: 500 c/mn.
Pays: Allemagne.

Généralités:
Ce modèle est utilisé par les forces de police en Allemagne. Il restera en service pendant la Seconde Guerre Mondiale au sein des unités de sécurité et des forces armées. Il est fabriqué en Allemagne chez Heanel à Suhl et en Belgique chez Pieper.

Trois calibres principaux étaient offerts au choix de l'acheteur: 9 mm, 7,63 mm Mauser, 7,65 mm Parabellum. La livraison en calibre 9 mm Steyr et 9 mm Bergmann Bayard était également réalisable et en option, avec un tenon de baïonnette correspondant à la baïonnette en service avec les fusils des pays utilisateurs.



Description:
Il s'agit de la modification du MP 18/ I. Ces modifications portent sur:

- le ressort récupérateur de plus gros diamètre ne possède plus de tige-guide,
- l'arme est équipée d'un sélecteur,
- la hausse à équerre est remplacée par une hausse tangentielle,
- le guidon est repositionné de façon à faciliter le démontage de l'arme.

Tout comme le MP 18, le MP 28/ II se présente sous la forme d'une petite carabine, avec une crosse à poignée demi-pistolet et un fût court. La carcasse est cylindrique, elle contient une culasse mobile non calée avec un levier d'armement en forme de croc, placé du côté droit.

Pour transporter l'arme en position de sécurité, il faut engager le levier d'armement dans l'encoche prévue à cet effet en haut de la mortaise de passage. Certains modèles comportent en outre une sûreté additionnelle placée à gauche, derrière le couloir d'alimentation.

Il y a un sélecteur de tir situé en haut de l'ouverture du pontet. Poussé à gauche, son poussoir transversal permet le tir en rafales, poussé à droite, il détermine le coup par coup.

Le canon est entouré d'un refroidisseur perforé. L'alimentation s'effectue au moyen d'un chargeur droit placé horizontalement sur le côté gauche de l'arme.

Les organes de visée sont formés d'un guidon nu et d'une hausse tangentielle à curseur, réglable de 100 à 1 000 m.

Constructeurs:
- C.G. Haenel, Waffenfabrick, Suhl qui en fabriqua seulement une petite quantité, la fabrication fut ensuite reprise par d'autres firmes avec ou sans licence.
- Anciens Etablissements Pieper, Herstal, Belgique.
- S.I.G., Neuhausen, Suisse.
- Un arsenal espagnol non identifié.
- Sterling Engeneering Company Ltd, Grande-Bretagne.