8 mm Lebel En savoir plus ! Eclaté Manuel
Mousqueton Berthier Mle 1892

Mousqueton Berthier Mle 1892

Caractéristiques:

Calibre: 8 mm.
Munition: 8 x 50 R.
Longueur totale: 0,945 m.
Longueur avec baïonnette: 1,345 m.
Longueur du canon: 0,450 m.
Poids vide: 3,200 kg.
Capacité: clip introduit de 3 cartouches.
Pays: France.

Description:
La monture est d'une seule pièce, à crosse anglaise, deux vis noyées viennent la renforcer au niveau de la boîte culasse.

Les garnitures se composent d'un battant de crosse, d'une grenadière et d'un embouchoir.

La fabrication a essentiellement été faite à Châtellerault.

Les organes de visée sont formés d'un guidon sur embase et d'une hausse à curseur sur gradins (200 à 1 000 m) et planchette (1 100 à 2 000 m).



Les modifications:
1893:
Suppression du cran de sûreté du chien.

1898:
La hausse est remplacée par un modèle gradué pour la balle D.

1904:
On ajoute un tenon de recul pour éviter la fente des crosses.
Une barrette remplace le battant de crosse sur les armes neuves, les armes en service sont modifiées à partir de 1909.
1915:
L'arme est équipée pour recevoir la baïonnette Mle 1892.

A la fin de la guerre 14-18:
Les carabines qui repassent dans les arsenaux sont converties au standard du mousqueton Mle 1916, les armes neuves fabriquées à cette époque reçoivent une plaque de couche en tôle emboutie.

A partir de 1917:
Les armes neuves sont munies d'une hausse avec un large cran en U et le guidon est plus gros. Cette disposition est généralisée a partir de 1920 et prend la désignation Mle 1920 A.
La ligne de mire est surélevée à cause du garde-main.

1927:
On supprime la baguette de nettoyage et son canal est obturé par une pièce de bois. L'embouchoir d'origine est remplacé par un modèle a quillon.

1932:
Alésage de la chambre pour la cartouche Mle 1932 N, les armes modifiés portent un N sur la boîte culasse et sur le canon.

Marquages:
Sur le côté gauche de la boîte culasse, le nom de la manufacture et la nomenclature du modèles.
Sur le tonnerre a droite, le nom de la manufacture et l'année de production.
A gauche, le numéro de série et sa lettre préfixe.
Le numérotage s'effectue par série de 100 000, on le retrouve sur le verrou de culasse, la crosse, le magasin, la baguette.
Les armes réparées portent un numéro supérieur à 100 000.
On trouve également près de la plaque de couche sur la crosse, le numéro de série avec un timbre circulaire indiquant la date de sortie et les initiales du contrôleur et du directeur de la manufacture.

Chatellerault

Autre marquage d'un mousqueton Mle 1890 ayant été modifié en 1892.

Poinçon et numéro de série MA C1892 Marquage de boîtier

















Photos faites sur un Mousqueton Mle 1890 modifié en Mle 1892.